Laboratoire Communication, culture & Société

Sarah Cordonnier

dimanche 16 mai 2004

Sciences humaines et art contemporain, interactions et co-présence dans le champ des savoirs : analyse des dispositifs et des modes de rencontre à travers les traces des sciences humaines dans les discours de l’art contemporain (expositions, presse spécialisée, interventions d’artistes dans le champ scientifique)

Direction de thèse : Joëlle Le Marec

Co-direction : Igor Babou

Laboratoire d’accueil : "Communication, Culture et Société" (JE 2419), Ecole Normale Supérieure Lettre et Sciences Humaines (Lyon)

Année d’inscription : 2003

Mention : très honorable avec les félicitations du jury

Ce travail vise à analyser certaines des dimensions historiques et sociales à l’œuvre simultanément ou consécutivement dans les discours de l’art contemporain et des sciences humaines. Deux approches complémentaires sont mises en œuvre. D’abord, celle des conditions de production (Véron) des discours artistiques : une analyse des dispositifs institutionnels de l’art contemporain (centres d’art, écoles des Beaux-Arts, collections publiques) et une étude de contenu d’un corpus de discours de l’art contemporain (l’exposition, entendue comme un dispositif énonciatif dont la fonction de diffusion cohabite avec une fonction spécifique, dans le champ artistique, de publicisation auprès des pairs ; l’édition des centres d’art). Ensuite, les conditions de reconnaissance (Véron) des sciences humaines dans ces discours.

Cette démarche d’analyse vise à articuler deux ensembles de questions : comment, contre quoi et pour quoi le champ des arts plastiques est-il profondément ancré dans un processus d’autonomisation (discursive, mais surtout, en arrière-plan, institutionnelle) ; comment, contre quoi et pour quoi les sciences humaines interviennent-elles dans ce processus, et quels sont les thèmes et démarches éventuellement co-présents dans les deux types de discours.

L’analyse s’inscrit dans deux axes : le questionnement de l’art par les méthodes de la sociologie des sciences et de l’analyse du discours (c’est-à-dire en prenant en compte l’articulation du contexte de production et des contenus en tant qu’ils font sens) ; le questionnement des sciences humaines à partir des aspirations éthiques qui en motivent la production et l’usage (c’est-à-dire à la fois dans les problématiques sous-tendant la production de contenus, de résultats, et dans la diffusion de ces contenus - telle que l’on peut l’observer dans le contexte particulier de l’art contemporain).

Contacter Sarah Cordonnier


Home page | Contact | Site Map | Private area | Statistics | visits: 290258

Site created with SPIP 1.9.2p + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSThèses et mémoires RSSThèses RSSThèses soutenues   ?

Creative Commons License